CEIT

C.E.I.T

Conseil des Etudiants Inter-Ecoles de Tournai : CEIT

Début 1996, l’enseignement se prépare à un bras de fer avec le Gouvernement de la Communauté Française. Un décret réorganisant l’enseignement secondaire s’apprête à passer en force. Le conflit éclate, les cours sont suspendus durant plus de trois mois, les manifestations sont quotidiennes et le climat, par moment, insurrectionnel.

Des élèves des différentes écoles de la ville, tous réseaux confondus, commencent à se rassembler. Ils discutent, échangent des idées, parlent de projets en commun. La question : où et comment s’intégrer au mouvement en gardant ses spécificités ? Les profs, on les voit, on les entend … Mais qu’en est-il des élèves ?

Après moult réunions (instructif apprentissage de la démocratie ), le CEIT fut créé : Conseil des Etudiants Inter-Ecoles de Tournai. Organisation interne, statuts, distributions des tâches … C’était du sérieux ! Pour ma part, j’écopais du poste de vice-président. Déjà des responsabilités…

Parmi les réalisations collectives : une marche aux flambeaux (mémorable), de nombreuses rencontres entre des représentants politiques et les jeunes, l’installation dans toutes les écoles de conseil d’élèves (rien à voir avec les conseils de participation !), la réalisation d’un mini-catalogue commercial offrant des dizaines de réductions distribué à plusieurs milliers d’élèves, la première soirée inter-écoles de Tournai, etc.

Il y eut aussi (comment ne pas en parler) l’organisation de deux Nuits des avant-premières. Première activité du genre en Belgique, ces deux nuits cinématographiques emmenèrent des centaines de jeunes jusqu’aux petites heures dans les salles obscures du Multiscope Palace (qui n’existe plus…)

Tout çà pour ça ? Presque 20 ans plus tard, on pourrait se dire qu’il est dommage que cela n’ait pas perduré. Mais comme toujours, ces structures (tout comme pour l’associatif de manière générale) dépendent de la motivation, du bon vouloir et de la disponibilité des personnes prêtes à s’y impliquer.

Mais ce « CEIT » aura laissé des traces, notamment par l’installation de conseil d’élèves dans différentes écoles. Et lorsqu’en d’autres temps et circonstances, des jeunes décideront de lancer une structure pseudo-semblable, il leur restera les archives et des coupures de presse pour voir qu’il y a quelques années, des initiatives avaient déjà été prises.

Là aussi, les témoignages et souvenirs ne manqueront pas car ce fut une expérience hyper enrichissante grâce à une équipe de personnes formidables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s