Pourquoi la politique ?


Premièrement
: un climat familial propice aux discussions et à l’ouverture sur le monde. Ayant la chance d’avoir eu un père journaliste, j’ai eu l’opportunité dès le plus jeune âge d’être sensibilisé aux grandes questions de société, au pourquoi des choses et ai pu rapidement apprendre à décrypter les nombreux messages véhiculés par les médias.

Deuxièmement : l’implication active dans de nombreux mouvements et associations. J’ai toujours marqué ma préférence pour être un de ceux qui sont parmi les moteurs ou locomotives. Choisir de se mettre au service des autres, accepter les défis, relever les challenges. Etre dans l’arène et non au balcon !

Pourquoi le cdH ?

Alors que cela me démangeait depuis un certain temps, je me suis décidé à franchir le pas d’une implication active en politique en mai 2000, quelques mois avant les élections communales.

Une simple lettre envoyée au Président du parti, une rencontre informelle autour d’un verre et me voilà embarqué sur la liste. Un fameux tourbillon au sein duquel, il faut l’admettre, les débuts ne furent pas toujours faciles.

Si l’on se replonge dans la situation de l’époque, un jeune de 24 ans débarquant de lui-même sur la liste « PSC », il y avait de quoi se demander s’il n’était pas fou ou suicidaire.

En effet, vu l’image et l’état du parti en général, en ajoutant à cela la situation tornaco-tournaisienne qui semblait à bout de souffle, c’est véritablement un choix de conviction et de cohérence sur nombre de dossiers politique (ex : construction de la piscine à la carrière de l’orient au lieu de la plaine des manœuvres) qui m’amenèra à choisir le PSC.

L’évolution en profondeur du parti (charte doctrinale) et la rénovation du PSC en cdH m’ont largement conforté dans les choix que j’avais pu faire en mai 2000. Tout comme la confiance accordée aux jeunes aux travers des mandats octroyés (non-rémunérés) afin que nous puissions nous former de manière efficace. Ces 6 années furent aussi l’occasion de pouvoir collaborer étroitement avec nos conseillers communaux sur de nombreux dossiers et lors de nombreux contacts sur « le terrain ». Ceci afin d’apprendre quelques ficelles indispensables … Passer sa vie dans l’opposition est pour un homme politique ce que serait, pour un poète, se condamner à lire et à juger les vers des autres. (Georges Pompidou).

La visibilité qui nous a été octroyée pour les élections communales du 8 octobre 2006 fut la preuve que le cdH tournaisien est un parti résolument tourné vers l’avenir.

Et cela fut payant puisque j’ai réalisé le 6ème meilleur score de la liste et fut élu, grâce à vous, Conseiller Communal. Et le cdH, revint dans la majorité.

Six années comme mandataire, cela vous change une vie !

Premièrement, car au début, vous écoutez, observez et faites vos armes ! Il faut trouver le moyen de faire votre place.

Deuxièmement, car vous accédez à un niveau de responsabilité. Ce n’est pas de la fiction ! Il faut apprendre vite et bien.

Six années, ou je n’ai pas ménagé mes efforts pour « bousculer les lignes » et défendre de nombreux projets.

Six années, ou je me suis mouillé sur des thématiques difficiles (il aurait été plus facile de ne rien dire !) et ai tenté d’apporter des solutions.

Six années, ou l’on a pu bosser sur des thématiques liées à la vie associative avec les responsables des comités, comme la réglementation chapiteau mais aussi sur de nombreux autres dossiers.

Six années passionnantes 🙂

Octobre 2012, le parti est lourdement sanctionné ! Nous perdons 3 élus et le parti est envoyé dans l’opposition !

Après avoir digéré le choc de la défaite mais surtout après une indispensable auto-évaluation et profonde remise en question, j’ai accepté de reprendre la présidence du parti (section locale de Tournai).

Je poursuis également mon investissement et mon apprentissage politique à travers le mandat – passionnant – de conseiller au CPAS de Tournai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s